La défense de vos intérêts, notre priorité!

COLLOQUE SUR LA CONSTRUCTION RÉSIDENTIELLE

LE 11 mai 2017

27 mars 2017 - Les consommateurs sont conviés à participer à un colloque qui se tiendra à Montréal, le 11 mai prochain, à l’Hôtel Gouverneur Place Dupuis. Sa thématique portera sur la Qualité et l’équité pour les acheteurs de propriétés neuves au Québec.

Le Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs constituera l’élément phare de cet événement, car il y sera question d’une couverture qui s’étendrait aux immeubles comportant plus de quatre unités superposées, en raison du nombre grandissant de tours abritant des condos au Québec.

Ce plan est administré par Garantie de construction résidentielle (GCR). À l’heure actuelle, il ne couvre que les bâtiments qui comptent quatre unités superposées ou moins. Plusieurs observateurs sont d’avis que cette situation engendre des iniquités auxquelles il faut remédier.

Il sera en outre question du portrait des acheteurs d’aujourd’hui pendant ce colloque, ainsi que des problématiques vécues par les consommateurs dans le domaine de l’immobilier résidentiel, sans oublier les défis techniques auxquels ils doivent faire face. On y présentera des modèles de gestion du risque sur la question des garanties de construction, que ce soit au Québec, en France et au Canada.

L’événement est rendu possible grâce au RGCQ, à la CAVP et à l’ACQC, qui sont trois organismes entièrement dévolus à la protection des consommateurs. Qu’ils soient propriétaires, acheteurs ou futurs acquéreurs d’une propriété, les participants y trouveront leur compte à plus d’un titre. Ceux qui évoluent dans le domaine de la construction résidentielle neuve seront également bien servis, particulièrement les constructeurs de tours détenues en copropriété.

Sont également invitées à cet événement les associations d’entrepreneurs, certains ordres professionnels, dont ceux qui regroupent les ingénieurs et les architectes, les courtiers immobiliers, les avocats et les notaires.

Pour en savoir plus à propos de ce colloque, veuillez communiquer avec le RGCQ au 514 916-7427, poste 1.

Trois-Rivières, 27 mars 2017

 

 

Le 6 janvier 2017

Nouvelle aide provinciale et taux d’admissibilité au programme d’aide de la Société d’habitation du Québec (SHQ)  à partir de 0.23%.

 

Certains combats ne sont pas toujours spectaculaires, mais la CAVP continue toujours de travailler plusieurs dossiers de front, afin de venir en aide aux victimes de la pyrrhotite en Mauricie.

 

Nouvelle aide financière pour 2017 :

Lors de la rencontre du 5 octobre dernier, la CAVP  avait fait valoir que l’aide d’urgence de $5M fournie en juin 2016 par le gouvernement du Québec avait fait l’objet de démarches laborieuses et quoique la bienvenue, celle-ci était arrivée trop tardivement pour amorcer suffisamment de  travaux de réparation en 2016. La CAVP avait  demandé pour 2017 une aide financière plus substantielle et que les annonces soient faites au début de l’année, ce qui est maintenant  le cas.

Nous avions aussi discuté que les maisons couvertes par un plan de garantie pouvaient être éligibles à partir de 0.23% de pyrrhotite, tandis que les maisons ayant accès au programme d’aide du gouvernement du Québec (SHQ), ne pouvait être éligible que si leurs taux de pyrrhotite étaient de 0.30% et plus, ce qui créait des inégalités inacceptables pour les victimes.

La CAVP se dit très heureuse de  ces deux annonces. Cette nouvelle aide financière de $17M du gouvernement du Québec pour 2017, qui s’additionnera à celle de $10M déjà promise par le gouvernement Trudeau. Donc, $27M en 2017 pour venir en aide aux familles aux prises avec le problème de la pyrrhotite de plus, la modification du taux d’admissibilité au programme permettra à plusieurs familles de procéder aux travaux de réfection des fondations de leur maisons dès cet été.

 

Mention au député Marc H. Plante :

La CAVP joue son rôle et continuera de le faire, tant que ce dossier ne sera pas mené à terme. Toutefois, M. Gélinas, M. Lemay ainsi que le conseil d’administration de la CAVP souhaitent souligner le travail acharné de certains partenaires, dont  M. Marc H. Plante et son attaché politique  M. Guillaume Normandin.

Étant consciente qu’il n’est pas toujours facile de faire avancer ce genre de dossier au sein de l’appareil gouvernemental, la CAVP a été en mesure de voir et apprécier les efforts de ceux-ci en 2016 et aux noms des victimes de la pyrrhotite en Mauricie, nous les  remercions sincèrement pour leur implication dans ces dossiers.

 

Le 4 octobre 2016

La reconnaissance, une valeur importante pour la CAVP !

 

M. Steeve Guy Coordonnateur de la CAVP, M. Alain Gélinas Président de la CAVP, M. Michel Lemay Vice-président de la CAVP, M. Yves Lévesque Maire de Trois-Rivières, M. Robert Landry Maire de St-Étienne-des-Grès, M. Jean-Guy Dubois Maire de Bécancour, devait être présent, mais absent sur la photo du as un imprévue de dernière minute M. Claude Caron Maire de Saint-Boniface.

En place depuis plus de 7 ans, la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP) a mené à terme des dizaines de dossiers importants et ce,  dans l’intérêt des victimes touchées par ce fléau.

Des pas de géants ont été franchis, grâce au labeur  des dirigeants de la CAVP  et de certains bénévoles impliqués, mais aussi grâce au support de certains élus, au cours des dernières années.

Étant impliqué depuis les tous débuts, Michel Lemay, vice-président est en mesure d’apprécier la contribution de certains partenaires régionaux et indique :  « Dans une équipe, la misère et les succès doivent se partager et la reconnaissance doit rester une valeur de première importance. C’est donc dans cet esprit que notre CA a jugé important de reconnaitre l’implication et le support d’élus de la région. »

Les municipalités de Trois-Rivières, Bécancour, Saint-Étienne-des-Grès et St-Boniface touchées par la pyrrhotite, contribuent et supporte la Coalition en fonction de leurs capacités, que ce soit en services ou financièrement et pour nous, chaque effort est apprécié et contribuent au maintien de nos activités et de l’aide que nous apportons aux victimes.

Le président de la CAVP,  Alain Gélinas partage aussi ces valeurs et mentionne : « Les succès de la Coalition et sa notoriété se sont bâtis au fil du temps parce que plusieurs personnes y ont cru et nous ont supportés. Plusieurs partenaires ont compris l’importance des efforts déployés par la CAVP et le caractère humanitaire de nos actions, visant à défendre les intérêts de leurs citoyens, victimes de la pyrrhotite. Pour nous, c’est naturel de reconnaitre leurs appuis à la Coalition »

En ce qui concerne le coordonnateur de la Coalition Steeve Guy, ses activités quotidiennes sur le terrain en sont d’autant plus facilitées, lorsque les municipalités collaborent et s’impliquent et les premiers à en bénéficier, sont les victimes.

C’est donc avec la plus grande sincérité que la Coalition tenait à prendre un temps d’arrêt pour remercier ces partenaires de leur support et de leur implication.

Cette rencontre a aussi permis de partager avec eux, l’avancement des dossiers et les actions à venir à la Coalition.

La CAVP se rendra disponible pour toutes les municipalités touchées, qui souhaiteraient avoir des séances d’information sur l’état d’avancement de nos divers dossiers et enjeux ou pour des rencontres avec leurs concitoyens.

C’est donc grâce à ce travail d’équipe et cette concertation que la CAVP  peut continuer ses actions visant à défendre les intérêts des victimes de la pyrrhotite.

Encore une fois, MERCI !

 

Le 3 octobre 2016

La visite de la CAVP au Connecticut, un franc succès !

Comme prévu et annoncé au cours des derniers jours, la CAVP s’est rendu au Connecticut cette fin de semaine, afin de rencontrer les représentants de la coalition  des victimes de la pyrrhotite de cet état américain.

Deux activités étaient prévues à l’agenda, soit une rencontre privée avec les représentants de la « Connecticut Coalition Against Crumbling Basements» (CCACB) et une représentation publique en présence de victimes, d’élus et de médias américains.

Cette  rencontre publique  s’est tenue au Ellington, CT High School Auditorium, devant plusieurs centaines de personnes.

Le président du comité CCACB, M. Tim Heim et son équipe nous ont accueillis très chaleureusement et on pouvait ressentir l’immense reconnaissance qu’ils avaient envers la CAVP , représentée par  M. Alain Gélinas (président), Michel Lemay (vice-président) et Steeve Guy (coordonnateur).

La rencontre privée a permis de faire un premier contact et de partager avec eux l’expertise de la CAVP. Par la même occasion les représentants de ce comité mis en place en juin dernier, nous ont fait un survol du dossier de la pyrrhotite au Connecticut, dont le nombre de maisons à réparer est actuellement évalué à plus de 20,000.

La rencontre publique du 1er octobre fut ouverte par une présentation  de la CCACB et par la suite la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP) a présenté les actions qu’elle avait réalisées depuis plus de 7 ans et expliqué son mode de fonctionnement.

M. Michel Lemay qui avait  initié les premiers contacts avec le comité du Connecticut a fait une introduction  expliquant la présence de la CAVP à cette rencontre et l’ouverture  de collaborer avec cette nouvelle coalition.

Par  la suite, M. Alain Gélinas a présenté plus en détail  l’ensemble des actions réalisées par la CAVP , son mode de fonctionnement et les enjeux en cours.

C’est devant un public très intéressé et attentif que c’est déroulé cette présentation et la CAVP a eu droit à une ovation spontanée, démontrant sans équivoque leur  reconnaissance envers ce partage d’expertises et la collaboration des représentants de la CAVP.

En plus de centaines de victimes présentes, il y avait celles de plusieurs élus,  médias américains et médias de la Mauricie, dont le Nouvelliste et Radio-Canada.

Le sénateur du Connecticut, M.  Tony Guglielmo était aussi présent et a mentionné lors d’une entrevue: « Je suis ici pour apprendre et comprendre comment vous avez réussi au Canada à convaincre les gouvernements à reconnaître l'ampleur du problème et à agir en conséquence ».

Celui-ci a pris plusieurs notes, lors de la rencontre et  des discussions seraient en cours semble-t-il, afin de venir en aide aux victimes de la pyrrhotite au Connecticut.

De plus, deux représentants du nouveau plan de garantie des maisons neuves au Québec (GCR) s’étaient aussi déplacés, pour assister à cette rencontre.

Selon Michel Lemay, VP à la CAVP, «Ce type de rencontre touchant la pyrrhotite est une première en Amérique du Nord et met en lumière de manière évidente que la pyrrhotite n’est pas un problème spécifique à la région de la Mauricie. Trop de familles en sont victimes et ce dossier devra maintenant être traité à plus haut niveau et il sera requis que des normes plus sévères soient mises en place le plus tôt possible. »

Pour le président de la CAVP, M. Alain Gélinas : « C’est avec une bonne préparation et fierté que nous nous sommes rendu rencontrer nos homologues du Connecticut. Leur drame est un copier-coller de ce que nous vivons ici en Mauricie et nous sommes en mesure de constater l’expertise que nous avons acquise au cours des 7 dernières années. C’est sans aucune hésitation que nous offrons notre collaboration à nos amis du Connecticut et les prochains mois définiront le type de partenariat à mettre en place. »

En conclusion de cette présentation, M. Gélinas a mentionné « Soyez solidaires, soutenez votre coalition et surtout n'abandonnez jamais »

Pour la CAVP, ce type de collaboration s’inscrit très bien dans nos orientations visant à mettre fin au désastre causé par la pyrrhotite. Notre expertise est reconnue et nous continuerons toutes actions jugées requises pour mettre fin à ce fléau et éviter ces situations dans le futur et notre priorité demeure  les victimes de ce fléau.

 

Rencontre avec le gouvernement du Québec :

Comme déjà mentionné, la CAVP continu ses efforts visant à faire avancer d’autres dossiers en cours, tels que les normes de béton, l’accessibilité au programme d’aide, les couts des travaux de réparation, etc.

Après plusieurs tentatives, une rencontre aura lieu le mercredi 5 octobre prochain à Québec avec des représentants de la SHQ,  la RBQ et le ministère des affaires municipales du gouvernement du Québec, afin de discuter de ces différents enjeux.

M. Alain Gélinas, Michel Lemay et Steeve Guy de la CAVP seront présents à cette rencontre, cette semaine.

C’est dans un esprit de collaboration que la CAVP y participera, mais toutefois il faut que les choses bougent plus rapidement, car trop de familles sont encore dans l’attente de réparer leur résidence et il faut mettre fin le plus tôt possible au  fléau de la pyrrhotite en Mauricie.

Prochaines actions de la CAVP :

Pour la CAVP, les choses sont claires, mentionne Michel Lemay, cofondateur de la Coalition  « notre mission demeure la même, soit de défendre les intérêts des victimes de la pyrrhotite,  jusqu’au dernier dossier  et toutes les opportunités pour y parvenir, seront saisies ».

Il en va de même pour Alain Gélinas, président de la CAVP : «  Nous maintenons le cap sur nos enjeux et objectifs dans l’intérêt des victimes et nous maintiendrons la collaboration amorcée avec nos homologues américains et tous autres partenaires pouvant contribuer à l’avancement de ce dossier et surtout à ne plus répéter cette catastrophe dans le futur. »

 

Le 30 septembre et 1er octobre 2016

La CAVP partagera son expérience avec le Connecticut


Après la crise de la pyrrhotite en Mauricie et quelques cas ailleurs au Québec, voilà que nos voisins du Connecticut sont aussi aux prises avec une crise majeure de pyrrhotite.

Selon les informations disponibles sur le web et certains échanges avec des représentants du Connecticut, approximativement 20 000 maisons seraient touchées par ce fléau.

Tout comme à Trois-Rivières, les victimes s’organisent et un comité a été mis en place en juin dernier. Au cours de leur recherche d’informations visant à mieux connaître cette
problématique, les représentants de ce comité ont pris connaissance de ce qui s’était fait en Mauricie par la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP).

En août dernier, la Coalition a été contactée par un des responsables de la Connecticut
Coalition Against Crumbling Basements (CCACB), afin d’échanger sur la problématique de la pyrrhotite et de partager notre expérience.

Une demande de rencontre été faite à la CAVP et le conseil d’administration a convenu
d’accepter l’invitation de nos homologues du Connecticut.

Ainsi, M. Alain Gélinas, président, Michel Lemay, Vice-Président et Steeve Guy,
coordonnateur à la CAVP se rendront sur place le 30 septembre prochain, afin de rencontrer les représentants de cette coalition et de partager nos expériences et préoccupations relativement à la pyrrhotite.

De plus, le 1 octobre, la CAVP participera à une rencontre publique organisée par la CCACB dans la ville d’Ellington au Connecticut.

C’est donc dans une approche de collaboration et de respect des réalités mutuelles qu’auront lieu ces échanges, La CAVP n’envisage pas la transposition intégrale de ses expériences ni de s’impliquer directement dans ce dossier, tenant compte que les normes et législations aux États-Unis ne sont pas les mêmes qu’au Québec.

Nous considérons toutefois, que les deux organismes pourraient tirer profit de ces échanges. Les principaux buts sont de partager notre expérience, comprendre l’ampleur du fléau de la pyrrhotite au Connecticut et de voir comment de telles situations pourraient être évitées dans le futur.

Le dossier de la pyrrhotite est d’intérêt majeur pour la Garantie de construction résidentielle du Québec (GCR), administrant – depuis janvier 2015 – le Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs. D’ailleurs, deux de leurs représentants assisteront à la rencontre publique qui se tiendra le 1er octobre prochain. Le vice-président de la CAVP, Michel Lemay, est également membre du conseil d’administration de GCR.

Ce premier contact avec nos voisins du Connecticut pourrait donner naissance à une
collaboration bénéfique pour les deux organismes, mais la CAVP garde toutefois le cap sur ses enjeux régionaux.

En effet, la CAVP continue ses actions et les suivis touchant la pyrrhotite en Mauricie, plus particulièrement l’aide financière aux victimes, l’éligibilité au programme d’aide, les normes touchant la qualité du béton et le support aux victimes.

Après plus de 7 ans d’implication dans le dossier de la pyrrhotite, l’expertise de la CAVP
trouve maintenant écho à l’extérieur de nos frontières et c’est dans un esprit d’entraide que nous rencontrerons nos voisins du Connecticut.

 

Contribution financière de 30M$ du fédéral

Lors d'un point de presse tenu le 6 avril 2016 à la résidence de M. Eric Baril dans le secteur Sainte-Marthe-du-Cap; le premier ministre Justin Trudeau accompagné du député Francois-Philippe Champagne a confirmé l'aide financière de 30M$ du gouvernement fédéral. Cette somme répartie sur 3 ans à raison de 10M$ par année permettra à plus ou moins 400 victimes de la pyrrhotite de procéder à la réfection de leur résidence.

La Coalition reconnait les efforts et actions réalisés par M. Champagne, et ce, en quelques mois seulement. Cependant il semble que cette contribution fédérale ne sera pas récurrente. Le gouvernement du Québec devra  prendre le relais et tenir ses engagements de 45M$ pris lors des élections provinciales de 2014.

Tout compte fait, parmi les 4000 résidences construites entre 1996 et 2008 affectées par la pyrrhotite, 1100 d'entre elles ont été réparées à ce jour. Si on exclut les 400  maisons en voie d'être corrigées d'ici 2018; un total de 2500 restera à faire.

 

Actions prioritaires de la Coalition

Il devient donc urgent de procéder à des interventions, telles que :

1- Une rencontre avec le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard

2- Obtenir une aide financière significative et à long terme de la part des gouvernements, d’autant plus que le gouvernement du Québec a dégagé un surplus budgétaire pour 2016-2017 de 2 milliards $.

3- Une étude afin d'identifier le nombre réel de cas de pyrrhotite en Mauricie,

4- La réalisation d'un exercice de balisage concernant les coûts jugés trop élevés par les entrepreneurs,

5- Une plus grande concertation entre les partenaires et intervenants des divers paliers de gouvernement pour enrayer la crise.

 

La coalition continuera de défendre les intérêts des victimes avec la même ardeur tant que l’ensemble du dossier ne sera pas réglé.

               

La coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite vous invite à visionner le vidéo ci-dessous: Le désastre de la pyrrhotite en Mauricie  

https://www.youtube.com/Le désastre de la pyrrhotite en Mauricie

Version anglaise maintenant disponible...

View and share to show solidarity for the victims of pyrrhotite

http://youtu.be/PYRRHOTITE DISASTER IN THE MAURICIE 

 

 

La défense de vos intérêts, notre priorité!

La marche de solidarité, un franc succès !

 

La marche de solidarité de samedi dernier organisée par la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP), fut un grand succès. Malgré une température incertaine, plus de 3000 personnes sont venues marcher pour la cause.

Cette foule enthousiaste était composée de victimes, amis, supporteurs, élus et candidats de tous les paliers de gouvernements.

La coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite est en place depuis près de 6 ans et plusieurs gains importants ont été réalisés à ce jour. Cette marche visait à sensibiliser principalement le gouvernement fédéral concernant les impacts de ce fléau dévastateur pour des milliers de familles de la région.

L’appui reçu lors de cette marche confirme que ce dossier demeure une priorité pour les gens de la région.

Cet enjeu majeur sera un dossier incontournable au cours des prochaines élections fédérales et la CAVP souhaite de tout cœur que les victimes puissent recevoir le support et l’aide auxquels elles ont droit et tant besoin.

Voilà donc une opportunité qui s’offre à ceux qui voudront réellement venir en aide aux familles concernées.

L’équipe de la CAVP est très satisfaite de l’appui reçu et tient à remercier les bénévoles, les participants à la marche de même que tous ceux qui nous ont supporté jusqu’à ce jour.

Nous recevons donc cet appui comme un message clair de la population, nous demandant de continuer notre mission et de défendre les intérêts des victimes de la pyrrhotite.

Enfin, tel que déjà mentionné par la Coalition d’ici la fin de la période électorale fédérale, nous ne commenterons pas les réactions ou positions des élus ou candidats. Nous invitons donc les médias à communiquer directement avec ceux-ci.

Vous pouvez également manifester votre appui en faisant un don à la Coalition. Toutes les informations se retrouvent à l’adresse suivante :   http://cavp.info/fr/faire-un-don.

Merci pour votre appui et votre générosité !   

 

Un support au quotidien

Pour toute information, visite de chantiers et démarches à suivre lors du processus de réfection des fondations affectées par le béton contaminé; n'hésitez pas à contacter notre coordonnateur ainsi que pour toute information sur le partenariat.

 

                                     

Steeve Guy                                     

Coordonnateur  

500, Côte Richelieu Trois-Rivières     

coalition@cavp.info                            

Centre d'appel info pyrrhotite  (Marie-ChristineTessier) 

Tel:  819-448-0500                                   

                                                           

                   

 

 

Nos Fiers Partenaires

Partenaires ÉLITE

                       

 

                 

 

 

 

Partenaire OR

 

 

*Cliquer ici pour consulter l'ensemble de nos partenaires*